À propos de This is not a pipe

Quelques mots sur ce site et sa création.

Je me suis embarqué il y a environ deux ans (2015) dans l’apprentissage de l’orgue classique. Au fil de mes besoins j’ai fini par envisager l’acquisition d’un instrument me permettant de jouer au casque à la maison.

L’achat d’un numérique récent, même d’occasion, était tout à fait inenvisageable en raison du coût mis en regard de mes modestes ambitions et besoins raisonnés d’organiste débutant. Je me suis donc décidé pour une solution dite VPO (Virtual Pipe Organ)

Sans être véritablement le résumé des différentes ressources que j’ai pu consulter, ce site en est la synthèse réduite à son utilité opérationnelle et sa mise en œuvre dans la réalisation de mon projet. Je ne prétends rien d’autre que d’exposer ici le développement de mon VPO.

Après plusieurs mois de recherches passés à arpenter blogs, websites et forum d’orgue, de VPO et autres, j’ai fini par avoir un certain regard sur la qualité et l’efficience de l’accès aux contenus, ces visites ont débouchées sur la manière dont j’envisageai la création de thisisnotapipe.org .

 

Par soucis d’efficacité et de lisibilité j’ai donc pris parti des choses suivantes :

– pas de pub, même sous prétexte de financer l’hébergement. J’ai choisi un hébergement pro, c’est moi qui paye, pas le visiteur devant subir des publicités consternantes.
– c’est propre et simple, dans une volonté de clarté et de lisibilité j’ai choisi d’avoir recours à une solution de mise en forme de contenu performante : WordPress
J’ai en ce sens pris la peine de me former un minimum à utiliser cet outil, c’est pas toujours simple j’en découvre tous les jours.
Les possibilités d’éditions et de mise en forme sont grandes et le rendu est adapté parfaitement aux moyens modernes de lecture : bureau bien-sûr, mais aussi smartphones et tablettes.
– c’est rédigé bilingue Français/Anglais (avec toujours un peu de retard par rapport aux publications en Français) , hors de question de confier à Google trad ou autre robot la traduction de mon contenu pour une lecture internationale. Je suis tout à fait capable de faire une mauvaise traduction moi-même.
– Autant que possible des photos correctes, j’ai dû apprendre le maniement d’un appareil et les rudiments de la retouche, ce n’est vraiment pas mon truc … il faudra être indulgent 😉

Bonne visite et bonne lecture, Nemo.

 

Précision quant au nom du site ThisIsNotAPipe.org , je n’ai aucun lien avec les gens de l’ASBL « Bruxelles Ses Orgues » qui ont lancé en février 2017 le festival d’orgue « This is not a Pipe… Organ Festival »

3 réponses sur “À propos de This is not a pipe”

  1. Cher ami organiste et facteur d’orgue maison, je tiens tout d’abord à vous féliciter pour ces heures de travail acharnées qui débouchent sur une belle réalisation.
    Je comprends d’autant plus ce projet que j’ai suivi un chemin semblable mais en beaucoup plus rudimentaire, car je ne connais rien à l’électronique et à tout autre chose de ce genre…
    Je me suis servi d’une caisse « Technics » dépouillée de tout l’intérieur et de ses claviers (trop courts); de trois claviers fatar fourni par un professionnel local, ainsi que les cartes midi qui s’enchaînent les unes aux autres sur une seule sortie midi; d’un branchement sur une carte son focusrite; un ordinateur « éclaté » sous les claviers; et du système Hauptwerk. Banc, pédalier et sono de ma fabrication.
    Je comprends donc la fierté et le plaisir que vous avez à jouer de cet instrument. Amicalement.

      1. Rien de disponible à l’instant, l’objectif n’ayant été que de répondre à mes besoins personnels. Mais je vais essayer de regrouper photos et commentaires dans un proche avenir : le plus difficile sera de « poster » cela pour la diffusion auprès des intéressés. Editer et mettre en forme est très loin de mes capacités actuelles.
        Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.